«

»

Mai 29

La Carte du Tendre numéro 22

La Carte du Tendre
Mai 2018
Sommaire :

Edito : Philanthropie disruptive
1. China Global Philanthropy Institute : synthèse du rapport sur les 100 plus grandes familles philanthropes dans le monde

2. Panorama national des générosités

3. Perspectives on philanthropy in 21st century China

4. La philanthropie privée au service du développement

5. Global Philanthropy Environment Index 2018
Edito : Philanthropie disruptive

Pour faire écho à notre précédente newsletter, nous vous proposons la lecture de la synthèse de l’étude réalisée par le Family Philanthropy Legacy Center (FPLC) – China Global Philanthropy Institute (2016) sur les 100 plus grandes familles philanthropes dans le monde.
 
Cette publication nous amène à poursuivre notre questionnement sur l’appropriation de l’intérêt général par les milliardaires des cinq continents.
 
Questionnement qui est au cœur de l’ouvrage collectif : « Philanthropy in democratic societies »* que Nicolas Duvoux** a commenté dans son article paru sur le site de La vie des idées (http://www.laviedesidees.fr/Les-hommes-providentiels.html#page) et présenté lors de la dernière rencontre du Think Tank Fiducie philanthropique de l’Institut Pasteur.
 
Cette question est d’importance car cette prise de pouvoir des philanthropes sur les sujets d’intérêt général est une tendance de fond adossée à une idéologie qui considère que l’Etat providence n’est plus en capacité de répondre seul aux besoins sociaux toujours plus nombreux et urgents.
 
Cependant il ne s’agit plus, comme l’envisageaient par le passé les « philanthropreneurs »,  d’aider l’Etat providence à combler ses insuffisances ou incapacités. Mais le but pour ces capitaines d’industrie, nouveaux philanthropes, est de le « disrupter », comme ils l’ont fait dans les secteurs économiques qui leur ont permis de construire leur fortune, au point de vouloir se substituer à lui dans des domaines aussi étendus que : l’éducation, l’action sanitaire et sociale, la recherche scientifique et médicale.
 
Cette idéologie portée aujourd’hui par des philanthropes, que nous pourrions considérer comme progressistes et tous voués à la mondialisation, interpelle des gouvernants qui sous la pression d’électeurs se recroquevillent sur des positions plus conservatrices, anti-mondialistes pour certains, voire totalitaires.
 
Ce phénomène nous interroge, mais nous inquiète aussi, car ce qui est en jeu c’est une certaine capacité à vivre et choisir ensemble une vision, un projet de société, voire un destin.
 
Quand un milliardaire décide d’envoyer sur Mars sa propre fusée et rend ce « caprice » possible grâce aux milliards qu’il mobilise, toutes les options sont ouvertes dans toutes les sphères d’exploration du futur, pour le meilleur mais aussi pour le pire.
 
Bonne lecture !
 
Antoine Vaccaro,
Président du CerPhi


* Rob Reich, Chiara Cordelli, Lucy Bernholz (dir.), Philanthropy in Democratic Societies : History, Institutions, Values, Chicago, The University of Chicago Press, 2016, 344 p.
** Nicolas Duvoux est professeur de sociologie à l’Université Paris VIII Vincennes Saint-Denis, chercheur au CRESPPA-LabToP. Il est également rédacteur en chef de www.laviedesidees.fr/.
 
 China Global Philanthropy Institute : synthèse du rapport sur les 100 plus grandes familles philanthropes dans le monde
Cette étude cible les familles philanthropes qui ont donné 1 million de dollars ou plus à travers le monde.

Elle présente une évaluation générale de leurs dons : l’organisation et le professionnalisme des projets philanthropiques ; la participation des membres de la famille ; et l’influence de leurs activités philanthropiques sur le développement social.

Le CerPhi vous propose une synthèse en français de ce rapport.
 
Panorama national des générosités

Premier « Panorama national des générosités » réalisé par L’Observatoire de la philanthropie – Fondation de France, avec la contribution du CerPhi et en partenariat avec France générosités, l’Association française des fundraisers, le Centre français des fonds et fondations, Admical, le Don en Confiance et l’Institut des dirigeants d’associations et fondations.

Cette étude établit pour la première fois un chiffrage de toutes les formes de générosité en France, à l’exception du bénévolat et des dons entre personnes.

Lire la suite de l’article

Perspectives on philanthropy in 21st century China

Ce rapport rédigé au sein du Ash Center for Democratic Governance and Innovation est une étude exploratoire de la philanthropie des très riches citoyens chinois.

Le rapport explore :
– le contexte économique et politique dans lequel la philanthropie évolue dans ce pays ;
– les motivations philanthropiques, les aspirations et les priorités de quelques philanthropes parmi les plus engagés ;
– et les défis et opportunités pour augmenter l’engagement philanthropique et son impact en Chine.

 

Lire la suite de l’article
La philanthropie privée au service du développement
S’appuyant sur des données mondiales comparables pour la période 2013-2015, ce rapport de l’OCDE analyse la façon dont les fondations privées (143 couvertes par l’enquête) s’engagent en faveur du développement.

Il met en évidence des apports modestes des fondations philanthropiques privées en faveur de l’aide au développement par rapport à l’aide publique, mais avec un impact potentiel élevé.

Lire la suite de l’article
Global Philanthropy Environment Index 2018

Publié par l’Indiana University Lilly Family School of Philanthropy, ce rapport évalue l’état de la philanthropie dans le monde et les facteurs qui favorisent ou freinent son succès.

Grâce aux contributions de plus de 100 pays et d’experts régionaux, le GPEI mesure la facilité avec laquelle les organisations philanthropiques fonctionnent au sein de 79 économies.

Il fera l’objet d’une présentation le 1er juin prochain à Berlin.

Lire la suite de l’article
 
 

Comments

comments