«

»

Fév 05

Pourquoi la carte du tendre ?

Quelques-uns d’entre vous nous ont demandé pourquoi la lettre d’information du CerPhi portait ce nom étonnant. Voici quelques éléments de réponse…
La « Carte de Tendre » est la représentation d’un pays imaginaire, dépeint au XVIIe siècle dans l’œuvre littéraire « Clélie, Histoire romaine » de Madeleine de Scudéry (1607-1701).
La vocation pédagogique de cette gravure est d’enseigner au lecteur les chemins qu’il peut emprunter pour aller de la bourgade de « Nouvelle-Amitié » aux trois villes de« Tendre ». Il a le choix pour cela de longer les rivières EstimeReconnaissance ouInclination. Ou bien de suivre les chemins jalonnés des villages nommés Grand cœur,ProbitéGénérositéExactitudeRespectBonté. Mais il devra absolument éviter de s’égarer vers les hameaux appelés IndiscrétionNégligence ou encore Oubli, afin de ne pas se briser contre les rochers de l’Orgueil, ni échouer dans la Mer d’Inimitié ou aboutir au Lac d’Indifférence.
      Cette allégorie, qui peut prêter à sourire de nos jours, nous rappelle l’importance des sentiments nobles qui guident celles et ceux qui s’engagent dans les causes caritatives et humanitaires et de tous les donateurs et bénévoles qui les soutiennent. Mais sa poésie nous met aussi en garde contre les ornières dans lesquelles nos « bons sentiments » peuvent vite s’abîmer…
      C’est pourquoi nous souhaitons que cette carte – et cette lettre d’informations ! – continue de servir de repère aux acteurs de la générosité. N’hésitez pas à nous faire connaître régulièrement vos actualités afin d’en enrichir les prochaines éditions !
L’équipe du CerPhi

Comments

comments