«

»

Juil 02

Carte du tendre numéro 17

La carte du tendre n°17

Juillet 2014

Edito : Le marketing et l’Economie sociale et solidaire

Sommaire : 

1. Smartnomination, campagne spontanée : quand le donateur reprend le contrôle 

2. L’offensive législative reprend-elle contre le mécénat d’entreprise ? 

3. Koomfunding : une nouvelle plateforme de collecte de fonds solidaires au niveau local 

4. Au Mexique, les métalleurs donnent leurs cheveux contre le cancer des enfants 

Edito : 

Le marketing et l’Economie sociale et solidaire


Toutes les organisations sont confrontées à des enjeux de marketing, y compris dans l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). On parle alors de « Marketing Social » : il s’agit de remplacer le besoin du consommateur par l’adhésion à une cause solidaire.  La quête d’utilité sociale se substitue à la recherche du profit financier maximal.

Mais lorsque les concepts de « Marketing » et « d’Economie sociale et solidaire » se rencontrent, ils sont nécessairement impactés… L’un ne conduit-il pas l’autre à se transformer ?

En utilisant les outils et techniques du marketing, l’ESS devient-elle vraiment plus performante, pour finalement mieux servir ses bénéficiaires ? Ne risque-t-elle pas au passage d’y « perdre son âme » ?

En retour, cela pose la question de la véritable nature du marketing et de son rôle dans la vie des organisations. « Est-il intrinsèquement destiné aux activités de l’économie marchande ? » s’interroge le Pr. Sylvère Piquet. Il est aujourd’hui permis d’en douter, dans la mesure où le marketing vise à adapter la réponse de l’organisation (qu’elle ait une activité marchande ou non) aux besoins de son environnement (qui peut tout-à-fait se situer dans le champ sociétal). Cette nouvelle compréhension peut conduire l’entreprise à modifier la perception qu’elle a de sa place dans la société.

Ces questionnements demeurent ouverts et nous vous proposons d’en débattre le 2 octobre prochain au Crédit Municipal de Paris. Nous espérons vous y retrouver !


L’équipe du CerPhi

Quel marketing pour l’économie sociale et solidaire ? : 

Le CerPhi,
en partenariat avec le réseau A.C.I. et le Club ESS des Alumni Sciences Po,
a le plaisir de vous inviter au Colloque :

Quel Marketing pour l’Economie Sociale et Solidaire ? 

Toutes les organisations sont confrontées à des enjeux de marketing, y compris dans l’économie sociale. 
Le marketing social remplace le besoin du consommateur par l’adhésion à une cause
et le plus grand profit par l’utilité sociale.

 Jeudi 2 octobre 2014

(accueil dès 17h) de 17h30 à 19h30

à l’Hôtel des Ventes du Crédit Municipal de Paris

55, rue des Francs-Bourgeois, 75004 Paris

Le Colloque sera suivi d’un cocktail jusqu’à 21h30.

> Inscrivez-vous ici <

Nombre de places limité. Participation aux frais : 15€. 

Informations : contact@cerphi.org

Smartnomination, campagne spontanée : quand le donateur
reprend le contrôle

On connaît depuis peu le phénomène de necknomination, des vidéos dans lesquelles des internautes, souvent seuls face à la caméra, buvaient de l’alcool pour relever un défi qui leur a été lancé par leurs amis sur écrans interposés. Né en Australie avant de gagner la Grande-Bretagne où, selon la police britannique, trois jeunes en sont déjà morts, la « neknomination », de l’anglais « neck your drink », qui signifie « boire cul-sec », a envahi les réseaux sociaux de manière exponentielle fulgurante.

L’offensive législative reprend-elle contre le mécénat d’entreprise ?

« Le redressement de nos comptes publics passe également par la maîtrise de nos dépenses fiscales […] Il convient donc de s’attaquer aux dépenses fiscales les plus dynamiques, parmi lesquelles la réduction d’impôt liée au mécénat d’entreprise » estiment les députés M. Carrez, M. Mariton, Mme Dalloz et M. Lamour, qui ont déposé le 23 juin un amendement au projet de loi de finances rectificative (PLFR) de 2014.

Voir la suite de l’article 

Koomfunding : nouvelle plateforme de collecte de fonds solidaires au niveau local

Koomfunding est une nouvelle plateforme encourageant des démarches de mécénat collectif local. Le principe est simple : les citoyens soutiennent une cause ou un projet sur leur territoire et les entreprises mécènes doublent automatiquement les dons.

Voir la suite de l’article 

Au Mexique, les Métalleux donnent leurs cheveux contre le cancer des enfants

Cette année, le festival « Hair Fest » qui a rassemblé en avril à Mexico des fans de musique « métal », proposait de payer son billet d’entrée en mèches de cheveux d’au moins 25 cm. Celles-ci serviront à confectionner des perruques pour les enfants ayant subi une chimiothérapie.
Voir la suite de l’article 

Comments

comments