«

»

Oct 08

Veille – « Aux États-Unis, l’augmentation du montant total des dons masque une baisse du nombre de donateurs petits et moyens : que peut-on y faire ? »

Dans cet article, publié le 13 septembre 2018 sur le site NonProfit Quarterly, Patrick M. Rooney, en se basant sur les chiffres de la philanthropie américaine au cours des dernières décennies, alerte sur la baisse du nombre de donateurs petits et moyens, et sur une croissance du montant total des dons reposant de plus en plus sur un nombre restreint de grands donateurs.

L’auteur se demande si cette tendance est une bonne chose pour la philanthropie et pour la société en général, et dans le cas contraire, comment remédier à cette situation.

A travers le don et les causes qu’il choisit de soutenir, le citoyen participe à la construction de la société. Ainsi, la façon dont les Américains expriment leur voix à travers la philanthropie constitue une part importante de la démocratie américaine. Historiquement, il y avait plus d’Américains donnant à des associations que de votants aux élections présidentielles (écart qui a eu tendance à se réduire lors des quatre dernières élections présidentielles).

Pour conserver cette voie d’expression pour tous, l’auteur préconise la réinstauration d’une déductibilité des dons universelle, sans condition de revenu, comme ce fut le cas entre 1982 et 1986 aux Etats-Unis. Cela permettrait d’augmenter les dons des ménages de manière significative et de mieux respecter les principes démocratiques du pays.

*Titre original : The Growth in Total Household Giving Is Camouflaging a Decline in Giving by Small and Medium Donors: What Can We Do about It?

Lire l’article (en anglais)
Lire l’article sur le rapport Giving USA 2018

 

Comments

comments