«

»

Déc 07

Veille – Etude du Centre français des Fonds et Fondations sur les fondations sous égide

Le Centre français des Fonds et Fondations (CFF) a publié le 27 novembre dernier, en partenariat avec six fondations abritantes*, une étude soulignant l’essor des fondations sous égide et des fondations abritantes depuis 2001. Il s’agit de la première étude menée sur ce sujet.

Entre 2001 et 2017, le nombre de fondations sous égide a ainsi plus que doublé, passant de 571 à 1 400 (hors Institut de France, qui compte à lui seul à ce jour 200 fondations sous son égide).

La croissance s’est accélérée depuis la loi TEPA d’août 2007 instituant la réduction d’impôts de solidarité sur la fortune (ISF) pour les dons effectués au profit des fondations reconnues d’utilité publique (FRUP) (entre autres organismes abritants), montrant combien les grands donateurs ISF se sont saisis de cette disposition en faveur de la philanthropie pour s’engager dans des actions d’intérêt général.

Entre 2008 et 2017, le nombre de fondations reconnues d’utilité publique abritantes a presque quadruplé, passant de 17 à 65.  La pratique peut encore considérablement progresser car seules 10 % des FRUP sont abritantes.

*Fondation Apprentis d’Auteuil, Fondation Caritas France, Fondation de l’Avenir, Fondation Maison sciences de l’homme, Fondation Notre Dame et Fondation Saint-Irénée.

> Télécharger l’étude
> Pour en savoir plus

 

Comments

comments