«

Mai 17

Veille – Publication du Baromètre et de l’Index de la Philanthropie de la Fondation Roi Baudouin

Réalisés tous les trois ans par la Fondation Roi Baudouin et la cellule de réflexion Itinera, l’Index de la Philanthropie d’une part, mesure l’ampleur de l’activité philanthropique en Belgique, et le Baromètre de la Philanthropie d’autre part, sonde la sensibilité philanthropique au travers d’une étude auprès de 1 000 Belges.

Les résultats révèlent une tendance encourageante par rapport à 2013. En effet, en 2016, les organisations non-marchandes et les fondations philanthropiques belges ont vu croître leurs revenus provenant de dons et de legs. Par ailleurs, le nombre de donateurs a progressé, avec deux Belges sur trois qui ont au moins fait un don et ont donné en moyenne 165 euros en 2016. L’impact de la crise financière sur la volonté de soutenir des bonnes causes serait donc en train de s’atténuer. Enfin, les jeunes sont plus généreux et ont une vision positive de l’avenir.

Les causes qui ont reçu le plus de dons sont la santé et la recherche médicale, suivies par les actions humanitaires et l’aide au développement, puis la lutte contre la pauvreté et pour la justice sociale.

Une tribune de Hugues d’Ydewalle, coordinateur de Fundraisers Forum, publiée sur le site www.lalibre.be/, nuance ces bons résultats en alertant sur le fait que ce sont essentiellement les grandes organisations qui ont bénéficié de cette progression au détriment des organisations moyennes et moins connues, et sur le risque de dérive de « charity business » qui pourrait détériorer la confiance des donateurs.

> En savoir plus sur l’Index et le Baromètre de la philanthropie

> Chiffres clés de l’Index et du Baromètre de la philanthropie

 

 

Comments

comments