Le Cerphi

Le premier institut d’étude et de recherche français dédié depuis 2004 à l’étude de la philanthropie.

Notre expertise concerne tous les domaines de la philanthropie : marketing et communication des associations et des fondations / anticipation des tendances / innovation en fundraising / sociologie de la solidarité.

Au croisement de ces études et recherches, nous entretenons une réflexion permanente sur les évolutions de la philanthropie et ses impacts sur le tissu social.

Mar 01

Le CerPhi dans les médias – La bienveillance en action : l’engagement philanthropique

Dans cet article publié dans « Les cahiers de la bienveillance » de décembre 2020 (The Alchemists), Antoine Vaccaro, président du CerPhi, revient sur la vague de générosité qui a accompagné la crise sanitaire de la Covid-19.

L’épreuve que vivent nos sociétés depuis l’éclatement de la pandémie de Covid-19 est sidérante parce qu’inimaginable pour notre monde convaincu d’avoir, sinon dominé, du moins domestiqué, « mère nature », parfois même à l’excès. (…) Orgueil et vanité à l’heure où la seconde vague semble bel et bien au rendez-vous. Mais paradoxalement aussi bienveillance ! Une large partie de nos citoyens, même sidérée, continue de donner le meilleur d’elle-même en agissant avec une discipline et un altruisme remarquable. » (…)

Les cahiers de la bienveillance (The Alchemists), 01/12/2020

>> Lire l’article dans son intégralité

Fév 28

Etude CerPhi – Lancement d’une étude mutualisée sur la communication legs

Le CerPhi, en partenariat avec Force For Good, lance une étude qualitative inédite et mutualisée « Legs, donations, assurance-vie – Comment sont perçus les messages médias et comment les rendre plus efficaces ? ».

Portant sur un corpus d’une vingtaine d’annonces presse de marques emblématiques/performantes en matière de collecte de legs, issues de quatre grands secteurs : Solidarité France, Solidarité Internationale, Recherche Médicale et Santé, Protection des Animaux et de l’Environnement, l’étude a pour objectif d’éclairer la perception de ces messages par le grand public et d’apporter des éléments de réponse à la question : Comment optimiser leur efficacité ? 

Pour plus d’informations sur l’étude, sa méthodologie et les tarifs de souscription proposés : cliquez sur ce lien de téléchargement 

>> S’inscrire

Contact : Isabelle Khuong 
isabelle.khuong@cerphi.org

Fév 28

Le CerPhi dans les médias – Pourquoi est-ce que je donne ? Par Arièle Bonte

Dans cet article publié le 5 novembre 2020, la journaliste Arièle Bonte se demande pourquoi je fais un don à tel moment et pas à un autre, à telle personne et pas à une autre. Elle interroge Antoine Vaccaro, président du CerPhi.

(…)

Don sacrificiel, don fusionnel ?

« Pourquoi est-ce qu’à des moments je réagis et d’autres non ? C’est une question d’introspection pour chacun d’entre nous », m’explique Antoine Vaccaro sociologue, spécialiste de la philanthropie et président du Cerphi (Centre d’étude et de recherche sur la philanthropie). « À cet instant, il se passe quelque chose qui nous submerge et il est alors difficile d’expliquer à soi-même pourquoi on a donné à une personne mais pas à une autre. C’est ma position personnelle à ce moment-là qui me pousse à cette proximité », poursuit le spécialiste qui distingue alors deux formes de dons :

le don sacrificiel : je donne pour éloigner de moi cette souffrance ou cette douleur que je ne veux pas voir. Je donne pour éloigner de moi ce qui me fait peur, ce qui m’angoisse.

le don fusionnel : je donne par compassion, j’embrasse cette personne à travers mon geste et mon soutien.

« Pourquoi est-ce que je donne ? » Par Ariel Bonte (05/11/2020)

>> Lire l’intégralité de l’article

Nov 15

Veille – Comprendre la société civile européenne – Une étude de Maecenata Foundation

Maecenata Foundation a récemment publié une étude intitulée « Comprendre la société civile européenne » (« Understanding civil society in Europe »). Maecanata Foundation est un think tank allemand indépendant qui s’intéresse à la société civile, à l’engagement civique et à la philanthropie.

L’étude publiée tente de donner un aperçu synthétique de la composition de la société civile européenne. D’après les auteurs, malgré les différences entre les Etats concernant les activités, les cadres réglementaires et les relations entre le secteur public et le secteur privé, une société civile européenne existe bien et est de plus en plus active dans la sphère publique.

Aujourd’hui, la perspective d’une société civile dynamique qui défendrait et développerait un monde ouvert, cosmopolite et démocratique apparaît primordiale.

> Télécharger le communiqué de presse
Source : Maecenata Foundation

Articles plus anciens «

Voir plus d’éléments