«

»

Mai 13

Le Nouvel Observateur – Les Français donnent moins aux mendiants roms

Les Français donnent moins aux mendiants roms, victimes d' »idées reçues », qu’aux autres, notamment d’origine française, révèle une étude du Centre d’étude et de recherche sur la philanthropie (Cerphi), à paraître jeudi dans l’hebdomadaire La Vie.

La mendicité est généralement « peu rentable alors que sa pénibilité et son coût en termes d’image de soi sont démesurés », explique en outre cette étude qualitative sur « les mendicités à Paris et leurs publics », réalisée en partenariat avec la Fondation Caritas France et le Secours catholique.

Mais sa « rentabilité » est bien inférieure pour les Roms, phénomène qui renvoie à « la discrimination globale » et aux « idées reçues » (« tradition de mendicité », qui plus est « avec des enfants ») dont ils sont victimes.

Comments

comments