«

»

Jan 31

Un événement européen qui fera date : « Entrepreneurs sociaux : Prenez la parole ! »

Social entrepreneur _have your sayLa Commission européenne, le Conseil économique et social européen et la Ville de Strasbourg ont organisé ensemble un événement pionnier les 16 et 17 janvier au Palais des Congrès de Strasbourg. Plus de 2.000 Européens, issus des 28 Etats-membres et d’ailleurs (70 pays représentés !), se sont rassemblés pour réfléchir aux enjeux de l’entrepreneuriat social en ateliers, assister à des conférences en plénière et nouer des liens personnels autour d’une cinquantaine de stands.

Les représentants des institutions européennes ont dressé un premier bilan de l’Initiative pour l’Entrepreneuriat Social (IES), lancée en octobre 2011, qui débutait par ces mots :

« Le marché unique a besoin d’une nouvelle croissance inclusive, tournée vers l’emploi pour tous. Il s’agit ainsi d’accompagner une demande croissante des Européens, pour que leur travail, leur consommation, leur épargne et leurs investissements aient une résonance et un sens plus « éthique » et plus « social ». »

Le plan d’action repose sur 3 axes :

–  Améliorer l’accès des entreprises sociales au financement

– Améliorer la visibilité de l’entrepreneuriat social

– Améliorer l’environnement juridique des entreprises sociales

Bien que le montant des aides annoncées (un peu plus de 90 millions €) apparaisse relativement symbolique par rapport à d’autres ordres de grandeur (ex : d’autres politiques économiques européennes fortement médiatisées ces derniers temps se chiffrent en centaines de milliards…) et que l’événement ait présenté quelques aspects de conformisme qui ne correspond pas exactement aux habitudes des entrepreneurs sociaux et de l’Economie sociale et solidaire (ex : un peu trop de « technocrates » à la tribune, interactions très limitées avec la salle…), il faut néanmoins saluer cette ouverture très encourageante. Puisque les citoyens ont été officiellement invités à « prendre la parole », il ne tient qu’à eux désormais de saisir l’occasion qui leur est offerte !

En conclusion de ces deux riches journées, un acte final a été proclamé : la « Déclaration de Strasbourg ». Selon le Commissaire européen Michel Barnier (en charge du Marché intérieur et des Services et à ce titre de l’entrepreneuriat social), c’est la première fois qu’un texte officiel des institutions européennes a été ainsi coproduit avec des citoyens…

Vous pouvez d’ailleurs signer ici la Déclaration de Strasbourg.

Pendant l’après-midi du 17 janvier, les participants ont pu participer à 15 ateliers de « coaching » à l’entrepreneuriat social ou bien se répartir entre 12 circuits locaux de visites de terrain à des entreprises sociales ou des organismes à but non lucratif.

Retrouvez ici un résumé de cet événement original en bande dessinée, l’ensemble des vidéos des intervenants ainsi qu’une importante documentation sur l’entrepreneuriat social.

NB : un programme innovant appelé « Erasmus pour Jeunes Entrepreneurs » permet à des jeunes (ou futurs) entrepreneurs de séjourner dans un pays européen pour faire mûrir leur projet tout en étant « mentorés » par un entrepreneur chevronné. Le séjour est partiellement financé par l’Union européenne. Les volontaires au départ ou à l’accueil peuvent se renseigner ici.

Comments

comments