Le Cerphi

Le premier institut d’étude et de recherche français dédié depuis 2004 à l’étude de la philanthropie.

Notre expertise concerne tous les domaines de la philanthropie : marketing et communication des associations et des fondations / anticipation des tendances / innovation en fundraising / sociologie de la solidarité.

Au croisement de ces études et recherches, nous entretenons une réflexion permanente sur les évolutions de la philanthropie et ses impacts sur le tissu social.

Jan 28

Le CerPhi dans les médias – Philanthropy.Insight, Fondation Maecenata

Antoine Vaccaro, président du CerPhi, et Inga Wachsmann, experte en philanthropie et société civile, ont réalisé une traduction de l’article « Philanthropy.Insight » de Rolf Alter, Rupert Strachwitz et Timo Unger, publié dans Maecenata Observatorium (n° 31 – mai 2019) de la Fondation Maecenata.

Résumé :

Les dynamiques perturbatrices comme la mondialisation, la révolution technologique et la crise des démocraties engendrent des changements dans la société face auxquels toutes les parties prenantes doivent réagir. Une rupture de confiance est l’une des plus importantes conséquences avec des effets négatifs pour la cohésion sociale, la démocratie et les marchés. La philanthropie n’est pas à l’abri de ces forces perturbatrices qui commencent à se manifester de différentes manières. Si dans la plupart des pays de l’OCDE le nombre de philanthropes est en augmentation, leur profil change, leurs capacités financières atteignent des niveaux jamais vus. Dans le même temps, les frontières entre investissement et activités philanthropiques deviennent de plus en plus floues. Parallèlement le monde académique ainsi que l’opinion publique commencent à exiger plus de vigilance. Quelles réponses donner à ces problématiques pour préserver maintenir et renforcer la confiance dans la philanthropie ? Philanthropy.Insight souhaite évaluer la philanthropie selon une nouvelle approche. Au-delà d’une analyse selon des critères d’impact, il souhaite promouvoir un rôle plus puissant, mieux défini et plus responsable de la philanthropie au sein de la société civile. Des bailleurs et des fondations ainsi que des experts sont invités à développer, aligner et appliquer un cadre commun qui permet à la philanthropie de développer tout son potentiel.

https://web.maecenata.eu/

> Télécharger l’article en français

> Télécharger la version originale (en anglais)

Jan 21

Le CerPhi dans les médias – Grande philanthropie : le temps des comités de soutien

Dans cet article publié sur le site L’ADN, Antoine Vaccaro, président du CerPhi, explique pourquoi la prochaine décennie sera celle de la philanthropie des grands donateurs.

A l’instar des modèles anglo-américains, la France connaît une multiplication des comités de soutien composés de personnalités. Elle révèle la nécessité d’avoir recourt aux grands philanthropes pour financer les nombreux programmes que portent les organisations sans but lucratif.

Une nouvelle ère pour la grande philanthropie

Un mouvement de fond traverse le secteur philanthropique depuis une dizaine d’années, que nous pourrions dater à partir du don, tout à fait exceptionnel, qu’a fait Warren Buffet à la Fondation Melinda et Bill Gates en 2006.

La constitution de cette méga fondation, de plus de 70 milliards de dollars de dotation, sonne le moment inaugural d’une nouvelle ère de grande philanthropie. (…)

https://www.ladn.eu/
Lire la suite de l’article

Déc 07

Le CerPhi dans les médias – Notre générosité est exceptionnelle – Un article de Maximag

Cet article de Carole Caillaud, publié dans le contexte de la journée mondiale de la générosité (3 décembre), met l’accent sur l’impact des dons des Français. La journaliste cite notamment le cas du Téléthon qui a permis à la France d’être à la pointe de la recherche génétique et celui des associations environnementales, qui font de plus en plus entendre leur voix et sont financées à 73% par des dons.

Les dons constituent aussi un indicateur des sujets qui préoccupent les Français. D’après Antoine Vaccaro, président du CerPhi, « Le don est une forme d’expression citoyenne. (…) Les causes pour lesquelles on donne montrent aux politiques les priorités que nous souhaitons voir traitées et prises en charge. »

Le choix des causes que nous souhaitons soutenir reste en effet un acte libre. Et les causes qui ont la préférence des Français évoluent selon le contexte socio-économique du pays. Du soutien aux personnes âgées dans les années 60, à celui des personnes avec handicap dans les années 70, puis la pauvreté en France et dans le tiers-monde dans les années 80, ce sont aujourd’hui les associations environnementales qui connaissent la croissance des dons la plus importante. Mais depuis 15 ans, trois domaines restent en tête des causes soutenues par les Français, d’après les chiffres donnés par Nolwen Poupon, responsable de la communication de France générosités : l’aide à l’enfance, la lutte contre l’exclusion et la pauvreté, et la recherche médicale.

Enfin, l’article cite les nouvelles formes de dons qui encouragent encore la générosité de tous les Français : les cagnottes en ligne, les mobilisations de personnalités ou d’anonymes sur les réseaux sociaux, et les microdons. L’avenir de la philanthropie y figure aussi avec la mention de l’Ecole de la Philanthropie, cette initiative de la Fondation de France visant à sensibiliser les enfants d’écoles primaires à la générosité.

Lire l’article

Source : Maxi, n°1727 – décembre 2019

Nov 27

Agenda – Colloque « Générosité, cultivons la confiance »

A l’occasion de ses 30 ans, Le Don en Confiance organise un colloque le 12 décembre prochain à Paris, intitulé « Générosité, cultivons la confiance ».

Ce colloque sera « l’occasion de recueillir et de partager le fruit des recherches et expériences d’experts spécialisés de renom sur le thème de la confiance dans toutes ses dimensions afin d’en cerner les évolutions, l’impact et la place dans la société d’aujourd’hui et de demain et, plus précisément en lien avec les thématiques de générosité et de transparence. »

Plusieurs tables rondes composées d’experts sur le thème de la confiance et de représentants du monde associatif tenteront de répondre à des questions telles que : « La confiance aujourd’hui : ébranlée ou transformée ? » ; « Le secteur associatif peut-il encore être vecteur de confiance aujourd’hui ? » ; « Transparence et efficacité à tout prix : facteur de progrès ou dérive consumériste ? ».

Antoine Vaccaro, président du CerPhi, interviendra au cours de la table ronde sur la question : « Les nouvelles technologies : au service de la déontologie et de la transparence pour le donateur ? », aux côtés de Fabrice Epelboin, spécialiste des médias sociaux et de la cybersécurité, et Sébastien Lyon, directeur général de l’UNICEF France.

> Programme et inscription

Site Le Don en Confiance : http://www.donenconfiance.org/

Articles plus anciens «

« Articles plus récents

Voir plus d’éléments