Le Cerphi

Le premier institut d’étude et de recherche français dédié depuis 2004 à l’étude de la philanthropie.

Notre expertise concerne tous les domaines de la philanthropie : marketing et communication des associations et des fondations / anticipation des tendances / innovation en fundraising / sociologie de la solidarité.

Au croisement de ces études et recherches, nous entretenons une réflexion permanente sur les évolutions de la philanthropie et ses impacts sur le tissu social.

Fév 12

Le CerPhi dans les médias – Vers un bilan philanthropique des entreprises ?

Cet article, publié dans le Bulletin de la Fondation de l’Hôpital Foch de janvier 2020, synthétise l’intervention d’Antoine Vaccaro, président du CerPhi, lors d’un petit-déjeuner/conférence organisé par la Fondation Foch à destination des entreprises de Suresnes.

Il y a parlé de « corporate philanthropie », c’est-à-dire l’engagement des entreprises sur des sujets sociétaux et d’intérêt général par le don mais aussi par l’incitation à l’engagement associatif de toutes les parties prenantes de l’entreprise (salariés, clients, fournisseurs,…). Il a également évoqué l’importance de la mobilisation et de la valorisation du « capital humain » au sein des entreprises pour l’avancée des sujets d’intérêt général.

Réaliser un bilan philanthropique permettrait à une entreprise de déterminer un cadre pour mettre en oeuvre une démarche de valorisation en interne et auprès de ses différentes parties prenantes.

>Télécharger l’article

Source : Bulletin de la Fondation de l’Hôpital Foch, janvier 2020 – Article rédigé par Fabienne Duboscq, conseillère en philanthropie

Fév 11

Veille – Chine : l’ascension d’une nouvelle grande puissance philanthropique

Dans cet article publié sur le site The Conversation, Fabrice Jaumont et Charles Sellen*, reviennent sur l’histoire de la générosité chinoise et décrivent l’essor actuel de la Chine comme puissance philanthropique.

Malgré une très ancienne tradition de générosité en Chine, celle-ci a stagné avec l’avènement de la République Populaire en 1949 et le découragement des initiatives privées, l’Etat devant être le pourvoyeur des besoins sociaux. Cependant, depuis 1994, l’association entre philanthropie et socialisme y a été officiellement admise. Les premières fondations privées ont émergé dans les années 1980-90, alors qu’une croissance fulgurante a suivi l’ouverture à l’économie de marché marquant aussi la montée des inégalités.

On assiste aujourd’hui à une véritable renaissance de l’esprit de philanthropie privée dans le pays.

Le secteur est donc en plein essor. Le grand public est sensibilisé à la générosité via des événements comme la « Journée de la philanthropie 9 septembre » ou le relais du « Giving Tuesday ». A l’heure actuelle, plus d’1 milliard de Chinois font leurs dons via Internet.

Les grands donateurs contribuent de manière importante au financement des causes caritatives. Les 100 plus grands donateurs chinois ont ainsi fait des dons à hauteur de 2,8 milliards de dollars en 2018, en majorité en faveur de l’éducation et de la lutte contre la pauvreté. Et le nombre de philanthropes s’accroît en même temps que le nombre de milliardaires, avec une nouvelle génération d’entrepreneurs qui souhaitent insuffler un renouveau dans le secteur philanthropique. Cet article en donne deux exemples emblématiques.

Autre signe de l’essor de la philanthropie en Chine : l’augmentation du nombre de travaux de recherche sur ce thème et des structures accompagnant son développement. On peut citer le China Foundation Center, le China Global Philanthropy Institute, ou encore le China Philanthropy Big Data Research Institute.

L’article met également en lumière l’influence grandissante de la philanthropie chinoise à l’échelle internationale. Elle est déjà par exemple (en incluant Hong Kong), la première source de financement extérieur des universités américaines. Cette influence croissante soulève des questions sur la place de la Chine au sein de l’écosystème philanthropique international.

> Lire l’article

* Fabrice Jaumont est chercheur en sciences de l’éducation, Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH) – USPC ; Charles Sellen est Global Philanthropy Fellow, Lilly Family School of Philanthropy, Indiana University

Source : https://theconversation.com/fr

Jan 28

Le CerPhi dans les médias – Philanthropy.Insight, Fondation Maecenata

Antoine Vaccaro, président du CerPhi, et Inga Wachsmann, experte en philanthropie et société civile, ont réalisé une traduction de l’article « Philanthropy.Insight » de Rolf Alter, Rupert Strachwitz et Timo Unger, publié dans Maecenata Observatorium (n° 31 – mai 2019) de la Fondation Maecenata.

Résumé :

Les dynamiques perturbatrices comme la mondialisation, la révolution technologique et la crise des démocraties engendrent des changements dans la société face auxquels toutes les parties prenantes doivent réagir. Une rupture de confiance est l’une des plus importantes conséquences avec des effets négatifs pour la cohésion sociale, la démocratie et les marchés. La philanthropie n’est pas à l’abri de ces forces perturbatrices qui commencent à se manifester de différentes manières. Si dans la plupart des pays de l’OCDE le nombre de philanthropes est en augmentation, leur profil change, leurs capacités financières atteignent des niveaux jamais vus. Dans le même temps, les frontières entre investissement et activités philanthropiques deviennent de plus en plus floues. Parallèlement le monde académique ainsi que l’opinion publique commencent à exiger plus de vigilance. Quelles réponses donner à ces problématiques pour préserver maintenir et renforcer la confiance dans la philanthropie ? Philanthropy.Insight souhaite évaluer la philanthropie selon une nouvelle approche. Au-delà d’une analyse selon des critères d’impact, il souhaite promouvoir un rôle plus puissant, mieux défini et plus responsable de la philanthropie au sein de la société civile. Des bailleurs et des fondations ainsi que des experts sont invités à développer, aligner et appliquer un cadre commun qui permet à la philanthropie de développer tout son potentiel.

https://web.maecenata.eu/

> Télécharger l’article en français

> Télécharger la version originale (en anglais)

Jan 21

Le CerPhi dans les médias – Grande philanthropie : le temps des comités de soutien

Dans cet article publié sur le site L’ADN, Antoine Vaccaro, président du CerPhi, explique pourquoi la prochaine décennie sera celle de la philanthropie des grands donateurs.

A l’instar des modèles anglo-américains, la France connaît une multiplication des comités de soutien composés de personnalités. Elle révèle la nécessité d’avoir recourt aux grands philanthropes pour financer les nombreux programmes que portent les organisations sans but lucratif.

Une nouvelle ère pour la grande philanthropie

Un mouvement de fond traverse le secteur philanthropique depuis une dizaine d’années, que nous pourrions dater à partir du don, tout à fait exceptionnel, qu’a fait Warren Buffet à la Fondation Melinda et Bill Gates en 2006.

La constitution de cette méga fondation, de plus de 70 milliards de dollars de dotation, sonne le moment inaugural d’une nouvelle ère de grande philanthropie. (…)

https://www.ladn.eu/
Lire la suite de l’article

Articles plus anciens «

« Articles plus récents

Voir plus d’éléments