«

»

Nov 22

La collecte de dons patine en France.

Une équipe de la Croix-Rouge en Syrie.Sur fond de crise économique et d’augmentation de la pression fiscale, la collecte de dons devient de plus en plus difficile en France, selon la 18e édition de l’enquête annuelle sur la générosité des Français publiées le 19 novembre par l’association Recherches & Solidarités.
« Les dons collectés par les associations et les fondations ont augmenté moins vite en 2012 et les tendances pour 2013 semblent fragiles », écrivent Cécile Bazin et Jacques Malet, les auteurs de l’étude. Cette enquête a été réalisée en recensant les montants collectés par 123 associations et fondations (ainsi que par l’Eglise catholique et l’Eglise protestante unie de France) auprès de particuliers (hors legs).

Dans le détail, la collecte a progressé de 1 % en 2012, à 4 milliards d’euros. un ralentissement notable après les hausses de 5,6 % en 2011 et de 8 % en 2010, des années marquées, il est vrai, par les importantes campagnes en faveur des sinistrés d’Haiti.

Autre constat, la crise économique contraint un certain nombre de particuliers, parmi les plus modestes, à renoncer à leur geste : « En 2012, on a observé une disparition de 4 % des donateurs qui n’a, cette fois, pas été complètement compensée par l’augmentation des dons. (…) Entre 2007 et 2013, on peut estimer qu’au moins 30 % ont disparu », souligne l’étude. Le recrutement de nouveaux donateurs compense de plus en plus difficilement ces désertions.

Comments

comments