Le Cerphi

Le premier institut d’étude et de recherche français dédié depuis 2004 à l’étude de la philanthropie.

Notre expertise concerne tous les domaines de la philanthropie : marketing et communication des associations et des fondations / anticipation des tendances / innovation en fundraising / sociologie de la solidarité.

Au croisement de ces études et recherches, nous entretenons une réflexion permanente sur les évolutions de la philanthropie et ses impacts sur le tissu social.

Juil 26

Veille – « Gilded Giving », la grande philanthropie dans un monde d’extrême inégalité

Le rapport Gilded Giving, top-heavy philanthropy in an age of extreme inequality (Institute for Policy Studies), de Collins C., Flannery H., Hoxie J., (2016), aborde les conséquences d’une inégalité financière croissante sur le secteur philanthropique aux Etats-Unis. Nous en proposons ici une synthèse en français.

Alors que les inégalités de revenus, de richesse et d’opportunités augmentent aux Etats-Unis, les organisations caritatives sont appelées à répondre aux besoins croissants qui en résultent. Mais dans le même temps, ces tendances vont profondément impacter la gestion et l’efficacité du secteur non marchand.

Ce rapport fait état des changements significatifs qui sont intervenus dans le secteur philanthropique ces dernières années, met en évidence les potentiels impacts de ces changements et suggère des solutions.

Synthèse Gilded Giving

Lire la synthèse en français

Lire le rapport complet en anglais


Plus d’informations : https://www.ips-dc.org/report-gilded-giving/

 

Juil 13

Le CerPhi dans les médias – Générosité : le cœur a-t-il ses saisons ? – Un article de La Vie

Cet article, publié sur le site de La Vie, analyse la saisonnalité des dons en France. Antoine Vaccaro, président du CerPhi, y fait part de ses éclairages sur le sujet.

Bien que les associations aient besoin de ressources toute l’année pour mener à bien leurs missions, certaines périodes sont plus propices à la générosité que d’autres. La fin d’année avec l’arrivée du froid et l’approche des fêtes, le carême, ou encore le mois de juin (les contribuables soumis à l’impôt sur la fortune ayant jusqu’au 15 juin pour faire des dons leur permettant une réduction de l’ISF) sont les trois périodes les plus favorables aux dons.

Pour s’adapter à cette situation, les associations privilégient ces périodes pour leurs campagnes d’appel aux dons : « Elles font des tests, détaille Antoine Vaccaro. Les opérations qui marchent le mieux sont évidemment celles qui ont lieu en fin d’année, pendant le carême et avant l’été. C’est stratégique. Elles s’adressent aux gens au moment où ils sont les plus réceptifs. »

Cette saisonnalité ne s’applique toutefois pas en cas d’urgence humanitaire, lors des grandes actions médiatiques comme le Téléthon, ni pour la mobilisation des bénévoles bien que septembre représente un moment important pour leur recrutement.

Lire l’article

 

Juil 05

Veille – Philanthropie chinoise : publication de la liste des 100 philanthropes chinois les plus généreux

L’institut de recherche chinois Hurun Report a publié le 8 juin dernier son classement 2017 des 100 philanthropes les plus généreux de Chine, pour la 14ème année consécutive.

Le philanthrope chinois le plus généreux, le magnat de la logistique Xu Guanju, a fait un don de 430 millions de dollars à Transfar Charity Foundation en octobre dernier. Les missions de la fondation vont de la lutte contre la pauvreté à des actions en faveur de la santé, de l’éducation, de l’environnement, de l’agriculture et du développement rural, et de la protection et du bien-être des employés.

Le cofondateur de Tencent, Chen Yidan, a fait don quant à lui de 320 millions de dollars, ce qui le place au deuxième rang du classement. Son don a permis la création du Prix Yidan à Hong Kong, l’un des plus importants prix d’éducation au monde.

Le magnat de l’immobilier Xu Jiayin, d’Evergrande, troisième du classement, a fait un don de 180 millions de dollars principalement destiné à un territoire de la province de Guizhou et de 1,5 million de dollars à l’Université de Harvard pour la recherche sur la santé, la science et les énergies vertes.

Le montant total des dons a diminué de 45% par rapport à 2016. Cependant cette baisse est à relativiser car le don de 2 milliards de dollars de Pony Ma l’année dernière avait augmenté le niveau global des dons. Si on ne tient pas compte de ce don exceptionnel, la baisse n’est seulement que de 1% pour les dons moyens.

31 philanthropes ont fait un don de plus de 100 millions de yuans (près de 15 millions de dollars), soit 4 de plus que l’année dernière, le plus grand nombre de philanthropes «supersize» depuis que ce classement existe.

Le secteur le plus soutenu a été l’éducation. En 2ème position, le soutien à des fondations et autres services sociaux a représenté 20% des dons. La lutte contre la pauvreté se positionne quant à elle à la 3ème place avec 17% des dons, soit une baisse de 6% par rapport à 2016. Le soutien à la culture est resté constant, avec 6% des dons, en 4ème position. Les années précédentes, l’éducation et la mobilisation suite à une catastrophe constituaient environ la moitié des dons. Comme il n’y a pas eu de catastrophe majeure en 2016, les dons sont allés principalement à l’éducation.

On dénombre 73 nouveaux philanthropes sur la liste, soit 4 de plus que l’année dernière. 60% des philanthropes de ce classement travaillent dans l’immobilier, la finance ou les nouvelles technologies. On compte 16 femmes philanthropes dans cette liste, soit 2 de plus que l’année dernière (ratio moins important que dans le classement Hurun des personnalités chinoises les plus riches (24%)).

Le don moyen de ces philanthropes représente 0,5% de leur richesse moyenne.

30% ont des positions politiques élevées (National People’s Congress ou Chinese People’s Political Consultative Conference, au niveau national).

Les philanthropes chinois font de plus en plus de dons à l’étranger ; 6 d’entre eux ont fait don de dizaines de millions de dollars en dehors de la Chine.

La Hurun Philanthropy List est publiée par l’Institut de recherche Hurun. Elle classe les 100 personnes les plus généreuses de Chine continentale. Les dons ont été mesurés par la valeur de leur trésorerie ou équivalent de trésorerie du 1er avril 2016 au 31 mars 2017.

Télécharger le rapport en anglais

En savoir plus sur Hurun Report : http://www.hurun.net/EN/Home/Index

 

Juin 23

Veille – La presse à l’assaut des philanthropes – Un article publié sur le site de France Culture

Alors que les médias cherchent de nouveaux modèles économiques, la philanthropie commence à apparaître comme une solution pour soutenir un journalisme de qualité. Une étude dresse un premier état des lieux des financements philanthropiques en France dans ce domaine.

La presse, confrontée à l’effondrement progressif d’un système qui reposait sur les revenus publicitaires, doit inventer de nouveaux modèles pour survivre. Et la philanthropie pourrait être une des solutions. C’est déjà le cas aux Etats-Unis, où milliardaires et fondations (Knight, Ford, Gates…) s’engagent dans l’écosystème médiatique.

C’est un peu moins vrai en France pour l’instant, en raison d’obstacles juridiques et d’une certaine méfiance vis-à-vis des financeurs potentiels. Mais cela pourrait évoluer face aux besoins de financements du secteur, notamment pour pouvoir innover.

Le financement par les lecteurs et le crowdfunding font aussi partie des sources de financement des médias qui commencent à se développer.

Lire l’article

 

Articles plus anciens «

Voir plus d’éléments